•  Chapitre 54 

    Après quelques heures de vol, l'avion de notre héritière avait atterri tranquillement sur le tarmac de l'aéroport de la ville universitaire, lieu qui allait être l'environnement de Lily pendant de nombreux mois.

    Descendant du taxi qui l'avait déposé devant sa résidence elle s'y avança, le ventre un peu tordu par le stress. Non pas qu'elle appréhendait cette nouvelle expérience mais n'ayant jamais été séparé plus d'une journée des siens, l'inconnu lui faisait autant peur qu'il l'excitait. Mille et une question se bousculait dans sa tête. Est-ce que l'université lui plairait? Comment serais les profs? Arriveras-t-elle à se faire des amis? Et les cours? Elle espérait arriver à suivre étant donné son parcours assez chaotique au lycée... Toutes ces interrogations tournaient en boucle depuis qu'elle avait dit au revoir à sa famille et la pression commençait à se faire ressentir. Elle souffla un bon coup et elle poussa la porte de la résidence universitaire.

    Chapitre 54

    Lorsqu'elle pénétra dans la chambre que la surveillante avait désignée comme étant la sienne, une petite grimace vint se dessiner sur son visage. On ne pouvait pas dire que les meubles étaient de premières jeunesses, le vert limite fluorescent des rideaux lui donnait déjà mal à la tête. La chambre disposait aussi de deux lits, mais la jeune fille avait eu une agréable surprise en apprenant que la fille avec qui elle devait la partager avait annulé au dernier moment sa venue. Pour l'instant elle serait donc seule et cela lui convenait parfaitement. Elle espérait se faire très vite quelques amis, mais partager son intimité avec une parfaite inconnue c'était tout autre chose... Elle continua son inspection de la chambre...

    Lily: Il y a tout de même une télé, remarqua-t-elle.

    Posant sa valise sur son lit, elle en sortit une nouvelle tenue. Celle qu'elle portait était toute poussiéreuse par le voyage puis il ne faisait pas très "étudiante" Autant qu'elle se fonde dès maintenant dans le paysage pensa-t-elle en commençant à ce déshabiller.

    Chapitre 54 

    Lily: Et ma coiffure? Je me demande si ça ne fait pas trop négligé pour un premier jour... S'interrogeât-elle à voix haute en se regardant dans le miroir accroché au-dessus de la commode. Mouais...Bon ça ira pour aujourd'hui.

    Au même instant elle entendit toquer à la porte. C'était la pionne qui venait lui dire que toutes les premières années devaient se rendre à l'association des étudiants pour une journée rencontre et explicative du fonctionnement de l'université et récupérer par la même occasion leurs emplois du temps.

    Elle claqua donc la porte de sa chambre et suivi quelques étudiants s'y rendant également.

    Chapitre 54

    Lorsqu'elle pénétra dans le bâtiment déjà beaucoup de personnes étaient amassées dans le hall. Tout le monde se dévisager sans pour autant s'accoster. La jeune fille traversa le hall, sentant peser sur elles des regard curieux et semblant l'inspecter de la tête aux pieds.

    - Espérons que l'ambiance se déride songea Lily.

    Chapitre 54

    Oh qu'est-ce que c'est tout ça??

    Lily: Anthéa...

    Oups capté!

    Lily: Tu ne devais pas rester au terrain?

    Oh si, mais tu me manquais trop mon héritière préférée!

    Lily laisse échapper un soupire, mais un sourire vint tout de même fleurir sur ses lèvres.

    Lily: Bon ok mais que de petites visites éclaire ok?

    Promis! Alors, c'est quoi???

    Lily: Le règlement intérieur du campus emploi du temps et quelques gadgets comme un fressbee footbag...Oh des barres de chocolat aux éclats de noissettes!!! Huuuum j'adoooore!

    Ouais... Huuuuuuum!!

    Chapitre 54

    Après avoir vidé le stand en cadeau inutile et s'être bourré de barre chocolaté et soda Lily avait suivi le reste des étudiants qui se dirigeait dans une salle qui semblait être un lieu d'étude.

    Une conférence se tenait, dirigé par une étudiante de secondes années. Elle parlait des différents bâtiments des cours... Bref tout ce que jeune étudiant devait savoir. Lily commença à prendre des notes consciencieusement. Mais elle en eut vite plein la tête et il faut bien l'avouer assez ennuyé elle sortie donc le plus discrètement possible de la salle de réunion et monta voir ce qui se trouvait à l'étage.

    Elle eue l'agréable surprise d'y trouver une grande salle avec table de billards, ping-pong, jeux vidéo etc

    Ca doit être ici le foyer étudiant pensa-telle a juste titre.

    Chapitre 54

    Ayant envie de se relaxer un peu après toutes ses informations engranger elle décida de s'amuser un peu et se dirigeât vers les tables de ping-pong.

    Lorsqu'elle passa devant un petit groupe jouant bruyamment au billard, son regard fut attiré malgré elle par une fille assez élancée aux cheveux couleurs châtains, cette fille lui disait vaguement quelques choses sans qu'elle sût dire où et quand elle l'avait déjà rencontré. Sans y prêter plus d'attention que nécessaire, elle détourna le regard et lorsqu'un gars lui proposa une partie de ping-pong la fille lui était déjà sortie de la tête.

    Chapitre 54 

    Elle jouait depuis peut-être une trentaine de minutes lorsqu'elle entendit une voix l'appeller derrière elle.

    ...: Lily? Demanda-la voix d'une voie surprise. Lily Lasmala c'est bien toi?

    Surprise à son tour, Lily posa la raquette sur la table et se retourna pour voir qui pouvait bien connaître son nom.

    Elle reconnue immédiatement la jeune fille qui lui avait semblé reconnaitre quelques temps plus tôt.

    Chapitre 54

    ...: Mais que fait tu ici? Lui demanda la voix le regard pétilla et sembla heureuse de la voir.

    Lily, se creusant la tête essayant de mettre un nom sur le visage de la personne qui semblait bien la connaître ne savait que répondre. Elle bredouilla quelques mots. Je... Je suis inscrite à la fac je suis arrivé aujourd'hui.

    Voyant la gêne de Lily l'étrangère éclata de rire.

    ...: Tu ne me reconnais pas c'est bien ça?

    Lily: J'avoue que oui ne m'en veut pas, ton visage m'est familier, mais pour te dire d'où on se connait là je sèche...

    ...: Arielle Perroquet! On était ensemble au lycée de Sunlit Tides.

    Immédiatement les souvenirs de Lily et de son ancienne vie resurgirent et elle revit Arielle au Lycée.

    Lily: Mais oui bien sûr Arielle! Vraiment désolé mais ça commence à faire vieux. Sunlit... Notre île me manque laissa-t-elle échapper mélancolique.

    Arielle: Ne t'excuse pas c'est normal ça fait longtemps puis on était pas si proche que ça. Moi je t'ai immédiatement reconnue car là-bas à Sunlit vous êtes une légende rigola-t-elle.

    Lily: Une légende demanda Lily curieuse.

    Arielle: Vous avez disparu du jour au lendemain même votre maison a été rasée vous avez fait la Une des journaux pendant plusieurs semaines. D'ailleurs les chocolate aussi ont disparus... Et donc je t'ai immédiatement reconnue... Vous êtes devenu quoi depuis tout ce temps? Comment va ta famille? Ton père?

    Lily: Oh une longue histoire...Déclara Lily évasive. Et si on allait boire un coup j'ai très soif pas toi? Demanda Lily plus pour détourner la conversation que par réel soif.

    Arielle: Volontier!

    Chapitre 54

    Arielle: Tu prends quoi demanda Arielle indécise.

    Lily: Moi coca j'aime que ça!

    Arielle: Je suis plutôt seven up... Allez adjugé pour un seven up!

    Lily: Non mais c'est pas vrai!!! S'enerva Lily. Cette foutue machine a bouffé ma pièce!!

    Arielle: Attends j'ai encore de la monnaie si tu veux...

    Lily: Nan mais pas moyen tu vas voir nameho on vole pas Lily Lasmala comme ça!

    Chapitre 54

     Ajoutant le geste à la parole Lily fonça de toutes ses force sur la machine voleuse de pièce sous les yeux amusé d'Arielle.

    C'est avec plaisir que Lily entendit un petit choc, signe que son dû ( la canette de coca) lui avait été restitué. Elle se pencha pour la saisir et la décapsula un sourire de victoire sur le visage.

    Chapitre 54

    La situation était trop comique et Arielle ne put retenir plus longtemps son rire qui menacais de déborder.

    Arielle: Mieux vaux ne pas t'énerver toi *rire*

    Lily éclata de rire elle aussi, quand elle était énervé elle voyait vite rouge et il lui était impossible alors de se contenir.

    Lily: Ah ben non je rigole pas moi quand il s'agit de mon coca!

    Les filles portèrent leurs canettes de soda à leurs bouches pour se désaltérer. Il faisait encore très chaud pour un début de mois de septembre et le liquide sucré les rafraîchirent instantanément.

    Arielle: Tu te souviens quand on étaient adolescentes, repris Arielle, une fois tu t'étais énervais parce que la porte de ton casier était coincée. Elle faillit s'étrangler avec sa boisson en se rapellant ce souvenir commun de leurs années lycée. Tu as tellement criblé ce pauvre cassier de coups de pieds que la porte c'est carrément tordue. Le professeur a été obligé d'aller chercher une pince coupante pour casser le cadenas.

    Lily: Oh oui! Tu te rappelles de ça! La honte quand même ce jours- là...

    Les filles continuèrent à se rappeler les souvenirs heureux de leurs années adolescente jusqu'à ce que Arielle regarde l'horloge suspendue aux murs du foyer étudiant.

    Arielle: Il est déjà aussi tard... Je dois y aller il y a une fête ce soir où je suis invité. J'ai été heureuse de te revoir Lily j'espère qu'on aura l'occasion de se revoir entre deux cours. Tu fais quoi au fait?

    Lily: Je suis en art plastique et toi?

    Arielle: Art plastique quelle chance... La mine jusque là rieuse d'Arielle s'atténua un peu. Moi je suis en science...Mon père a toujours voulus que je fasse médecine ou chercheurs...Bon je vais te laisser on se laisse nos numéros?

    Chapitre 54 

    Après s'être échanger leurs numéros de portable et numéros de résidence les jeunes filles se séparèrent.

    Arielle: A bientôt Lily.

    Lily: A bientôt Arielle.

    Chapitre 54

    Quelques heures plus tard Lily sortait de sa chambre en costume de la Grèce antique. Une soirée avait été organisée dans sa résidence avec tenue costumé obligatoire. Elle se dirigeât vers le réfectoire ou tout le monde s'étaient réunis.

    Chapitre 54

    Fatigué par sa première journée d'étidiante, Lily ne put retenir un baillement puis il faut dire que l'ambiance de la fête ne volait pas trés haut.

    Lily: Pffff comme c'est trop mort ce soir on peut pas dire qu'ils savent faire la fête. Qu'elle galère...Bon je reste encore dix minutes et je vais me mettre au lit ça sera déjà ça de gagner une bonne nuit de dodo. Oiseau de nuit, Lily adorait plus que tout se coucher aux aurores mais l'ennui mortel de la soirée avait eu raison d'elle.

    Chapitre 54 

    Ayant soif elle était sortie se servir un whisky-orange à la fontaine lorsqu'elle entendit une voix qu'elle reconnue immédiatement l'appeler.

    Chapitre 54 

    Arielle: Comme on se retrouve! Ben alors que fais-tu toute seule dans le jardin?

    Lily: Oh j'essaie de passer le temps en me saoulant.

    Arielle: Et ça marche?

    Lily: Bof non vu le niveau festif de la soirée c'est irrémédiablement compromis je crois bien.

    Arielle: Ta cops et là ça va changer! Je suis contente de te revoir *sourire* c'est ta résidence alors? Si j'avais su je serais rentré avec toi comme j'ai galéré à trouver l'endroit de la fête!

    Lily: Bah oui bienvenue chez moi! On se saoule ensemble?

    Arielle: Avec plaisir!!

    Chapitre 54 

    Lorsque les vapeurs d'alcool eurent fait leurs effets l'ambiance de la fête commença tout de même à s'enflammer. Les jeunes gens avaient investi la piste de danse pour ce déhancher avec énergie sur les derniers tubes du moment.

    Chapitre 54 

    Le feu de joie fut allumé et les étudiants y jetèrent une substance chimique qui fit crépiter de plus belle le feu et dont en jaillit des feux d'artifices.

    Chapitre 54

    Les deux jeunes filles s'amusaient énormément. Un lien particulier c'était immédiatement tissé entre les deux filles. Elles étaient déjà devenues amies même si elles ne se connaissaient que depuis quelques heures. Les années passées à Sunlit ne comptaient pas vraiment car les jeunes femmes à ce moment-là fréquentais deux bandes différentes et c'est maintenant qu'elles se découvraient réellement. Elles s'étaient trouvées pleins de point commun autant dans leurs goûts musicaux que dans leur caractère et Lily se lâchait complètement en sa compagnie. La douleur bien encore présente causé par la disparition récente de son père était mis de côté pour quelques heures...

    Chapitre 54

    La nuit était déjà bien avancée (devrais-je plutôt dire le matin...) lorsque Lily rejoignit son lit...

    Chapitre 54

    Et c'est à la bourre que le matin venu elle prit la direction de la faculté pour assister à son premier cour.

    Chapitre 54

    Cours où elle fut à 100% de ses capacités comme vous le voyez...

    Chapitre 54

    Lorsque les cours furent (enfin) fini, Liy alluma son portable et elle reçut immédiatement un sms de Arielle.

    - Slt Topine, ça te dis de prendre un pot au café "les grains torréfiés"vers 18 h?? Je t'y attends à 18 heures. Sms si tu ne peux pas venir, bisous. Arielle -

    Chapitre 54

    Une demi-heure plus tard elle arrivait devant l'unique café de la petite ville où était implantée leur faculté.

    Et quand elle pénétra à l'intérieur une surprise l'y attendait...

    Chapitre 54

    Lily: Tristan!

    Lyly: Hey Lily! Que...Tu fais quoi ici?

    Lily: Qu'elle accueille. Pas contente de me voir? Tu m'embrasses pas?

    Chapitre 54

    Tristan: Bien sûr que si, allez viens voir. Il l'enlaça affectueusement. Alors tu es inscrite ici à la fac?

    Lily: Oui, comme toi je suppose.  Je suis arrivé hier pour essayer de décrocher mon diplôme en art plastique.

    Chapitre 54

    Lily: Pourquoi ne pas m'avoir dit que tu venais à la fac aussi on aurait fait le voyage ensemble.

    Tristan: Oh j'ai pris la décision sur un coup de tête...Tu sais après ton anniversaire et ton refus de...Enfin, j'ai eu besoin de prendre un peu de recule je ne pensais vraiment pas te retrouver ici.

    Lily: Ah... Tu veux peut-être que je te laisse?

    Tristan: Non bien sûr que non... Allez c'est du passé tout ça, je suis vraiment heureux de te revoir ma Lily.

    Lily: J'ai rendez-vous avec une amie tu veux boire un coup avec nous?

    Tristant *hésitant* Non je crois que je vais rentrer, j'ai pas mal de boulot à préparer pour demain. On s'appelle?

    Lily: Ok on s'appelle à bientôt Tristan.

    Chapitre 54

    Après avoir mis quelques minutes à repérer son amie, Lily la découvrit à l'étage affalé sur un sofa. Elle s'approcha doucement et remarqua amusé que la jeune femme c'était endormit.

    Chapitre 54

    Elle s'installa sur un des canapés juste à côté en hésitant sur l'attitude à adopter. Devait-elle la réveiller ou la laisser dormir? Elle opta pour la seconde solution son amie devait avoir du sommeil à rattraper pour s'être endormis dans un endroit aussi bruyant que ce bar.

    Dix minutes plus tard Arielle commença à bouger et à ouvrir ses yeux. Elle posa sur Lily un regard embrumé de fatigue et interrogatif comme pour se demander ce qu'elle faisait là. Elle se frotta les yeux pour bien se réveiller.

    Chapitre 54

    Arielle: Oh Lily tu es arrivé. Je n'ai pas sentit que j'étais en train de m'endormir pffff je suis cassé ce soir...

    Lily: Tu n'as pas beaucoup dormis? Bon d'accords Lily non plus n'avais dormi que quelques heures mais son amie avait l'air complètement exténué.

    Arielle: Non pratiquement pas. Quand je suis rentré je me suis endormis presque immédiatement mais ma coloc est arrivé genre dix minutes après et sans égard pour moi elle a allumé la lumière cette... Elle s'arrêta j'allais dire une vulgarité mais elle m'a trop énérvé! Puis ensuite elle a parlé toute la nuit dans son sommeil. Je comprennais rien à son baragouinage en plus dommage ça m'aurait occupé... Bref, j'ai jamais pu retrouver le sommeil.

    Lily: Nan elle parle en dormant?

    Arielle: Ouais pfff je tiendrais jamais toute une année dans ses conditions. Je suis allé demander au secrétariat mais y'a plus aucune chambre de dispo.

    Lily: Ah bon? Les dossier informatique n'ont pas dû être mis à jours car dans ma chambre y'a un lit de disponible. J'étais bien contente d'être toute seule mais pour toi c'est différent. Et si tu venais habiter ma résidence?

    Arielle: Sérieux? Ca ne te dérangerais pas? Je ne voudrais pas m'imposer et envahir ton espace vitale.

    Lily: Oh oui sérieux ça serait top d'habiter ensemble non? Puis il faut bien que tu dormes de temps en temps! Bon je ne te promets pas que je suis super facile à vivre comme fille mais voilà si tu le veux sache que je serais très heureuse que tu viennes.

    Arielle: Ok alors! On va chercher mes affaires?

    Lily: Oui et peut-être passer au secrétariat pour voir si c'est possible?

    Chapitre 54

    Après être passé à l'administration pour voir si le déménagement d'arielle était possible et être allé chercher ses affaires, les filles étaient revenues toute excité pire que des collégiennes, excitées de partager la même chambre.

    Chapitre 54

    Arielle: Merci encore pour ta proposition tu me sauves la vie!

    Lily: Rien que ça * rire*

    Chapitre 54

    Lily: Tu m'excuses deux minutes c'est ma soeur déclara Lily en sortant son portable qui était en train de vibrer. Elle va crisser je devais l'appeler hier en arrivant j'ai complétement zappé.

    Arielle: Bien sûr.

    Chapitre 54

    Lily: Hello Eli!

    ...

    Lily: Vous vous inqietiez? Je sais vraiment désoler, mais je n'ai pas eu une minute à moi depuis hier...

    ...

    Lily: Oui ça va super bien les prof ont l'air sympa, les étudiants aussi. Bon la chambre c'est pas un palace mais je m'y ferait. Mais raconte vous allez comment? Et mes neveux adorés? Je leur manque pas trop?

    ...

    Lily: Oui je mange et je dors!! pfff Mère poule va *rire* Je pleins diego tu vas pas le lâcher plus tard *rire* Bon je te laisse dit à tout le monde que je les aime et je vous rappelle très vite.

    ...

    Lily: Oui promis j'oublierais pas je t'appelle dans deux jours!! Gros bisous!

    Chapitre 54

    Lily: Elle me lâchait pas elle voulait tout savoir! Ah là là ils me manquent tous quand même... Et mes petits neveux qui ont à peine 3 mois ils auront déjà bien grandit quand je vais rentrer pour les vacances... C'est bizarre je ne penserais pas qu'ils me manqueraient autant tous...

    Arielle: Oui... Bon et si nous allions nous coucher déclara Arielle se levant d'un bond et se dirigeant sans plus attendre vers la salle de bain.

    Chapitre 54

    Lily: Heu oui si tu veux...Je parle je parle mais tu dois être fatigué.

    Arielle: Oui c'est ça je tiens plus... Déclara Arielle d'un ton assez triste.

    Chapitre 54

    Quelques minutes plus tard, Lily vêtu elle aussi pour la nuit s'avança doucement vers le lit d'Arielle.

    Lily: Arielle? Je...J'ai dit quelques choses qui ne t'as pas plus? J'ai l'impression de t'avoir fait de la peine et même si je ne sais pas ce que cela peut-être, je m'en excuse...

    Arielle se releva de sa position couchée et invita d'un signe son amie à venir s'installer à côté d'elle.

    Chapitre 54

    Arielle: Tu n'as rien fait Lily...Enfin pas consciemment tu ne pouvais pas savoir... En fait j'ai plus de famille... Alors te voir si proche de ta soeur t'entendre parler de tes neveux, tous ça m'a fait mal...

    Lily: Oh je suis désolé...Ils sont...mort?

    Arielle: Non même pas...En fait ils m'ont reniés...Enfin pas vraiment renié car ils paient mes études, garnisse mon compte de tous l'argent dont j'ai besoin mais je ne suis plus les bienvenus chez eux...

    Lily: Comment peuvent-ils faire ça fit Lily horrifié de savoir que des parents puissent agir de cette manière avec leur chair et leur sang.

    Chapitre 54

    Arielle: Ils ne peuvent tout simplement pas supporter ce que je suis...Je...Ils n'aimaient pas la personne avec qui j'étais et pour eux j'ai jeté le déshonneur sur notre famille...Tu sais mes parents sont issues d'une famille d'aristocrate et oui je suis née avec une petite cuillère en argent dans la bouche. Pour eux tout ce qui compte c'est leur statut social et je leur ai fait honte. Voilà c'est tout...

    Lily vit une seule et unique larme s'échapper de l'oeil de son amie que la jeune fille chassa immédiatement dans un mouvement hargneux.

    Arielle: Je ne veux pas pleurer pour eux ils n'en valent pas la peine... N'ai pas de peine Lily déclara arielle en voyant le visage triste de sa colocataire. C'est la vie, cela arrive tous les jours des histoires comme ça. Tout le monde n'est pas aussi unis que ta famille à toi. Mais allons arrêtons les mélodrames pour aujourd'hui... Tiens, si tu me parlais un peu de toi et de tout ce que tu as fait depuis votre départ de sunlit.

    Ayant compris qu'arielle voulait changer la conversation Lily commença à tout lui raconter...

    Arielle: Et as-tu laisse un petit copain transit d'amour à Sunset? Demanda Arielle curieuse lorsque Lily eut finit son réçit.

    Lily: Non...Enfin peut-être.

    Arielle*rire*: Peut-être?

    Lily: Il y a bien un garçon amoureux de moi mais je ne me sens pas prête à m'investir dans une histoire. En fait je flippe rien qu'à l'idée. C'est à croire que je ne suis pas normale. A mon âge pratiquement toutes les filles on eu un petit ami et moi je n'ai même jamais embrassé un garçon.

    Arielle: Ca viendra quand tu rencontreras la bonne personne j'en suis sûr. Tu ne dois pas te forcer laisse faire les choses chaque personne et différente...

    Lily: Oui j'espère... Voyant son amie essayer de retenir un bâillement elle se leva. Nous devrions dormir pour être fraîche est dispo demain. Ca va aller?

    Chapitre 54

    Arielle se leva à son tour et vint enlacer son amie.

    Arielle: Merci d'être là et de m'avoir écouté, tu ne sais pas le bien que ça me fait de t'avoir retrouvé et de t'avoir pour amie.

    Lily: C'est pareil pour moi, je n'ai jamais eu vraiment d'amie et encore moins de confidente. Allez, fait de beaux rêve Arielle à demain.

    Arielle: A demain Lily.

     


    18 commentaires
  • Chapitre 55:

    Plusieurs semaines étaient passé depuis l'arrivée de notre héritière à l'université. Les jours c'étaient écoulés tranquillement entre les cours et les travaux pratiques à faire en dehors des heures de classes, les jours avaient filés à une vitesse vertigineuse. Les occasions de s'amuser n'avait pas été nombreuse au grand désarroi des deux filles qui comptaient sur leurs liberté de jeune étudiante toute fraîche pour s'amuser un peu. Malheureusement leurs niveaux n'étant pas très haut, elles avaient dû travailler d'arrache pied pour parvenir à suivre.

    Chapitre 55:

    Lily avec fierté, voyait son travail s'améliorer de jour en jour et bien sûr les notes suivaient également.

    Chapitre 55:

    Mais elle n'avait pas oublié sa première passion artistique pour autant...

    Chapitre 55:

    Arielle, elle de son côté essayait temps bien que mal de s'accrocher dans ses études. Ayant beaucoup de difficultés à suivre et soyons honnête sans grand enthousiasme, c'est forcé qu'elle rentrait chaque jour dans le laboratoire mis à disposition des étudiants pour leurs TP.

    Arielle: Qu'est-ce que c'est que ce charabia...Ah j'ai compris il faut que je rentre un échantillon dedans pour l'analyser...

    N'en disposant pas, elle sortie donc cueillir quelques exemplaires ayant aperçut quelques plantes sujette à ses expériences juste à l'extérieur du bâtiment.

    Chapitre 55:

    Elle était occupé depuis plusieurs minutes à recueillir différentes espèces de végétaux lorsqu'elle entendit le bruit reconnaissable d'un flash d'appareil photos. Elle se redressa vivement, déjà énervé.

    Chapitre 55:

    Arielle: Je peux savoir qui t'as donné l'autorisation de me prendre en photos la grosse? Cracha une Arielle les joue en feux, hors d'elle car elle se doutait bien de qui se cachait derrière cette histoire. Ce que ne tarda pas à lui confirmer la photographe indésirable.

    La grosse curieuse: T'es parent m'ont engagés pour leur faire un rapport sur toi comment se passe tes études tes fréquentations lui avoua sans difficulté la paparazette.

    La tension d'Arielle déjà au paroxysme monta d'un pallier supplémentaire.

    Chapitre 55:

    Arielle: Primo on se connait d'où pour que tu oses me tutoyer?? Pour toi c'est vous t'as compris espèce de mollusque mal fagotté??? Secundo tu remballes ton appareil et tu vas dire et mes géniteurs que s'ils veulent avoir des nouvelles qu'ils se déplacent ou décroche leur foutu téléphonne!

    Mollusque mal fagotté: Mais euh...J'ai déjà été payé et...

    Arielle: Rien à braire que t'es été payé tu fais honte à ta profession de photographe si encore c'est ton métier!

    Mollusque mal fagotté: Oui j'ai un diplôme d'état je suis bien photographe tout le monde se bat et s'arrache mes services!

    Arielle: Ecoute mocheté, je te vois encore me prendre en photos ton appareil je te l'imprime sur la face c'est compris? Et j'ai un message pour mes vieux tu leur dis que pour moi ils sont morts! Allez, casse-toi avant que je perde tout à fait mon calme et que tu te retrouves à l'hosto!

    La paparazette décampa sans demander son reste, vous vous doutez bien...

    Chapitre 55:

    Arielle avait repris ses travaux d'horticulture, essayant temps bien que mal de calmer l'a tension qui s'était emparé d'elle. Plongé dans ses pensées ou plutôt les souvenirs anciens qui avaient fait ses parents en arriver à de tel agissement, elle n'avait pas entendue arriver derrière elle son amie, ce qui la fit sursauter lorsqu'elle entendit le bonjour plein de bonne humeur de Lily.

    Lily: Bonjour ma copine!

    Arielle: Salut Lily tu es bien de bonne humeur ce soir...

    Lily: Oui je pète la forme, j'ai eue la meilleure note en TD et je suis même sur la liste du Doyen!

    Arielle: Bravo c'est super je suis vraiment contente pour toi. Tu vas réussir tes exams les doigts dans le nez. A la pensée des examens de moitié de trimestre qui devait avoir lieu le lendemain le stress d'Arielle redoubla de plus belle. C'est à peine si elle arrivait à maintenir sa moyenne alors la liste du Doyen (liste qui comptait les meilleurs élèves)... Mais elle était contente pour son amie car elle avait travaillé d'arrache pied pour en arriver là et c'est avec admiration qu'elle voyait les progrès de son amie. Si elle-même avait pu suivre sa passion...Elle chassa ses idées de sa tête sachant que jamais elle ne pourrait réaliser son rêve...

    Lily: Tu en as encore pour longtemps?

    Arielle: Non je récolte encore 2-3 trucs et on pourra y aller. Mais tu peux rentrer si tu veux.

    Lily: Non je préfère t'attendre, je vais consulter mes mails pendant ce temps, viens me rejoindre quand tu auras terminé.

    Chapitre 55:

    Arielle: Ca y est ma puce j'ai terminé. Tu as reçu des photos? Demanda Arielle en regardant l'écran du portable de sa copine.

    Lily: Oui Layla m'en envoyé plein de mes neveux et de tout le monde. Oh ma Cléo Qu'est ce qu'elle me manque...

    Arielle: Qui est Cléo? Une amie?

    Lily: Non c'est ma chienne... Je l'ai adopté quand ma mère est morte il y a déjà plusieurs années... Sa présence m'a beaucoup aidé à traverser ce cap tout comme à la mort de papa souffla-t-elle tristement en repensant à son père tout juste disparu.

    Le coeur d'Arielle se sera.

    Arielle: Je suis désolé ma Lily tu ne m'en as jamais parlé ça fait combien de temps?

    Lily: Oui je ne voulais pas en parler et je ne le veux toujours pas si j'en parle c'est comme si je lui disais définitivement adieu et je ne veux pas. Ici je suis bien je peux presque croire qu'il m'attend à la maison...

    Arielle: Je ne crois pas que ça soit une bonne chose tu rentreras bien un jour chez toi et tu devras faire face à la réalité ma chérie.

    Lily: Oui je sais bien je ne suis pas tout à fait folle je sais qu'il n'est plus là... Bon si on rentrait il commence à se faire tard.

    Arielle: Faisons ça oui.

    Chapitre 55:

    C'est avec une boule au ventre qu'Arielle une heure plus tard c'était installé devant ses bouquins de chimie. Elle lisait des lignes de textes, mais aucune information ne voulait rentrer dans sa tête et y rester. Elle poussa un profond soupir et sorti son calepin et commença à écrire quelques donnéES d'une toute petite écriture presque illisible...

    C'est en la faisant sursauter que Lily entra dans la salle de réfectoire ou Arielle c'était installé pour ses révisions et vient s'installer à côté d'elle.

    Chapitre 55:

    Lily: Tu t'en sors? Je peux peut-être t'aider à réviser demanda Lily gentiment qui savait pertinemment que sa copine de chambre galérais dans ses études bien plus qu'elle n'avait osé lui avouer.

    Arielle: Heu non répondit Arielle assez sèchement. Ecoute Lily, je préfère rester seule tu ne m'en veux pas? Repris t-elle d'un ton plus doux. Je ...J'arrive plus facilement à mémoriser quand je suis seule ta présence risquerait plus de me perturber qu'autre chose...

    Lily: Pas de soucis déclara Lily en se relevant de la chaise. Je vais aller préparer le repas. Enfin sortir les gaufres industrielles de leurs emballages et les passer 30 secondes au micro-onde! Ca serait bien que tu manges un bout aussi je t'amène une assiette?

    Arielle: Oui merci...

    Chapitre 55:  

    Arielle: Lily...Souffla doucement Arielle en poussant son assiette vide. Elle s'était jeté dessus à peine Lily eut elle dépose les plat sur la table, affamée.

    Lily: Hum oui? Répondit Lily la bouche pleine.

    Arielle: Je m'excuse de la manière dont je t'ai parlé tout à l'heure, je n'ai pas été très agréable.

    Lily: C'est pas grave tu stress pour les exams on est tous pareil on croit qu'on n'y arrivera pas.

    Arielle: Mais moi je sais que je n'y arriverais pas. J'y arrive pas je suis sûre que je vais me planter demain. Il y a rien qui rentre j'ai tout oublié au bout de 10 minutes... Tout à l'heure...Elle hésita. Tout à l'heure quand je t'ai parlé sèchement c'est que j'étais en train de faire des antisèche.

    Lily posa sa fourchette sur la table et se tourna vers son amie.

    Lily: Arielle, tu n'as pas besoin de tricher tu es intelligente, c'est l'angoisse qui te fait tout oublier, mais tu verras demains sur ta feuille tout va te revenir. Imagine que tu te fasses prendre? C'est grave tu risques de te faire renvoyer!

    Arielle: Oui tu as peut-être raison...

    Lily: Bien sûr que j'ai raison, tu travailles d'arrache pied depuis des semaines, tes notes ne sont pas aussi catastrophique que ça. Ai confiance en toi et tout se passera bien.

    Chapitre 55:

    Motivé par les encouragements de Lily, la jeune fille sortit son bouquin de chimie et continua à réviser une bonne partie de la nuit.

    Chapitre 55:

    Le lendemain, bien que n'ayant dormi à peine plus de 3 heures c'est Arielle qui était la première hors du lit. Le stress était encore monté d'un grade depuis hier et un mal de ventre lui vriller les tripes.

    Les jeunes filles se préparèrent en silence ,chacune sous pression.

    Chapitre 55:

    6 heures plus tard, c'est une Lily rayonnante de fierté et de joie qui sortit de la salle d'exams. Elle avait réussi haut la main ses 2 examens.

    Chapitre 55:

    Chapitre 55:

    Elle avait hâte de l'annoncer à Arielle. Elle fut étonné de ne pas trouver son amie à la sortie de l'amphi. Leurs examen ne se déroulaient bien sûr pas au même endroit étant donné que les filles avait choisit un cursus différent, mais elles s'étaient donné rendez-vous devant le bâtiment d'art plastique et voyant que son amie n'arrivait toujours pas Lily commençait à se poser des questions et espérait que tout c'était bien passé pour elle aussi. Elle prit le chemin de la résidence espérant la trouver là-bas.

    Chapitre 55:

    C'est avec soulagement qu'elle trouva son amie allongée sur son lit. Lorsqu'elle entra Arielle lui fit un petit sourire forcé, mais Lily ne fut pas dupe et compris à la vu des yeux rougis de son amie que quelque chose de grave c'était passé. Elle vint s'asseoir au bord du lit.

    Chapitre 55:

    Lily: Ca s'est mal passé?

    Arielle: Je suis nulle Lily...

    Lily: Bien sûr que non, raconte.

    Arielle: J'étais devant ma feuille et le blackout. Pourtant je savais, je te promets que cinq minutes avant je savais. En plus c'était un sujet assez facile j'aurais dû le réussir... J'ai paniqué et sortis mon antisèche...

    Lily: Arielle...

    Arielle: Oui je sais? j'ai déconné je suis nulle une idiote une sans cervelle pfff. Je me suis fait prendre Lily... Le surveillant m'a viré de l'amphi et je vais avoir un zéro d'office...

    Lily: Je ne sais pas quoi te dire Arielle, je t'avais prévenu que c'était risqué. Ils vont te renvoyer?

    Arielle: Non juste un avertissement, mais ma moyenne générale va chuter, je dois tout rattraper et vu mon retard c'est mort je n'aurais jamais mon diplôme...

    Lily: Mais si rien n'est perdue, c'est vrai que tu devras travailler deux fois plus mais rien n'est encore certain. Il te reste encore la moitié du trimestre plus le second trimestre. Tu as largement le temps de remonter ta moyenne d'ici les examens finaux.

    Chapitre 55:

    Arielle: Oui, tu as peut-être raison, mais tu sais je ne suis pas comme toi, moi et la science on n'est pas très copain.

    Lily: Pourquoi avoir choisis cette voie alors?

    Arielle: C'est mon père qui a choisis pour être exacte. Il a toujours rêvé qu'un de ses enfants suivent sa voie et c'est sur moi que c'est tombé. Si j'avais eu le choix j'aurais fait comme toi un diplôme artistique. J'aurais adoré être photographe parcourir le monde pour immortaliser tout les endroits possibles et imaginable... Tu sais que je suis assez douée un appareil photos dans les mains. Je n'ai malheureusement pas pu l'emporter et ça me manque beaucoup...Souffla Arielle tristement. Tu as de la chance d'avoir eu le choix... Je t'envie pour ça. Ta famille te soutient et t'aime. Moi ils ont toujours tout fait pour me formater à leur image sans avoir une seule seconde un regard pour ce que je suis réellement. Ils ont voulu me brider et on réussit...

    Lily: Je te connais bien maintenant et je sais que tu es assez forte pour te battre pour ce que tu aimes tu n'es pas le genre à te laisser dominer. Change de branche, inscrit toi en art ils n'ont rien à dire là-dessus! Ils t'ont exclus de ta famille que peuvent t-ils te faire de pire que ça? Tu ne leur dois plus rien, vit ta vie!

    Arielle: Oui plus rien à part me couper les vivres... Tu sais je profite largement de leur fric sans ça comment pourrais-je suivre des cours à la fac? Mes notes ne sont pas assez élevées pour prétendre à une bourse et travailler à mi-temps et suivre des cours en même temps je ne m'en sens pas capable. N'oublie pas que j'ai toujours tout eux depuis mon enfance je ne sais pas si je suis prête à m'en passer.

    Lily: Je suis sûr que oui! Puis je pourrais t'aider moi, je ne roule pas sur l'or, mais assez pour payer notre bouffe à toutes les deux.

    Arielle: Tu es tellement gentille Lily... Tu serais prête à aider le premier venu.

    Lily: Tu n'es pas la première venue et si cela peut t'aider à retrouver le sourire et faire ce que tu aimes dans la vie je t'aiderais! Alors?

    Arielle: J'irais voir lundi si c'est possible de changer de branche. Contente?

    Lily: Oui! Et si on allait manger un bout et dormir?

    Arielle: Beau programme je suis nase.

     

    ****************************************************

     

    Le lendemain matin

     

    Chapitre 55:

    Arielle: On prend un bain de soleil?

    Lily: Oui comme tu vois.

    Arielle: C'est pas du luxe tu es blanche comme un cachet d'aspirine! Tiens si on allait se baigner à la plage ça nous détendra un peu de se baigner. Il fait une de ces chaleur en plus je me demande jusqu'à quand l'été indiens va continuer.

    Lily: Tu rigoles j'espère? Hors de question que je mette le pied dans la mer je ne sais pas nager!

    Arielle: Je t'apprendrais tu verras c'est facile.

    Arielle: Nan oublie j'ai une peur viscérale de tout ce qui est grand liquide et bleu!

    Arielle: C'est pas toi qui me disais quelques temps que sunlit tides te manquais? Ca ne serais pas un peu contradictoire?

    Lily: Oui c'est pas faux, mais je suis une fille compliquée faut pas croire! Oui notre île de manque, mais c'est l'ambiance qui s'en dégageait qui me manque, là-bas, le stress urbain n'existe pas, les gens sont toujours souriant et aimable on ne court pas, on prend le temps de vivre, c'était les vacances toute l'année! A Sunset tout le monde cours est pressé c'est à peine si on te salue dans la rue...Je vis là-bas depuis plusieurs années et c'est à peine si je connais les habitants. A Sunlit tout le monde se connaissait...C'est ça qui me manque le rythme de vie après la mer je l'admire de loin cela me convient tout à fait. Et toi notre île ne te manque pas?

    Arielle: Oh que si... Je viens juste de la quitter, mais elle me manque beaucoup. Je détesterais y revoir mes parents mais c'est vrai que l'ambiance, l'odeur même me manque. Ici ce n'est que courses et pollution... Bon alors, la plage?

    Lily: Nan!

    Arielle: Roooh mais j'ai envie de bouger moi! Je me sens patraque je crois que les oeufs dont je me suis servit pour les crêpes n'étaient pas très frais une petite marche digestive ne me ferais pas de mal. Oh j'ai une idée! Si on allait au festival qui c'est installé pour quelques jours au parc pas loin de la fac?

    Lily: Allez c'est bien pour te faire plaisir moi j'étais bien à paresser.

    Chapitre 55:

    Peu de temps après les deux amies arrivaient au parc.

    Arielle: Oh regarde une piste pour faire du roller on y va ça va être marrant.

    Lily: Pourquoi pas mais je n'en ai jamais fait.

    Arielle: Tu verras c'est facile je t'apprendrais.

    Chapitre 55:

    Lily: Ah moiiiii, c'est casse gueule ton truc y'a un hosto pas loin j'espère!

    Arielle *riant* Oui je crois. Mais détend toi ne sois pas si tendue sinon à coup sûr tu vas déraper...

    A peine Arielle eut-elle fini sa phrase qu'elle sortit en quatrième vitesse de la piste prise de maux d'estomac.

    Chapitre 55:

    Elle fut prise de haut le coeur. Lily inquiète vint la rejoindre.

    Chapitre 55:

    Lily: Tu ne te sens pas bien?

    Arielle: Si ça va maintenant un truc qui a mal passé.

    Lily: Tu es sûr? On peut rentrer si tu veux.

    Arielle: Non, amusons-nous, j'ai envie de me vider la tête aujourd'hui. Allez, retournons patiner en effet tu n'es pas très doué ma Lily laisse une pro de montrer comment t'y prendre!

    Chapitre 55:

    Arielle: Tu vois détend-toi, relâche tes muscles t'es toute raide!

    Lily: Mais j'ai peur ça glisse trop ses roulettes!! Aaaaaah

    Chapitre 55:

    Arielle: Bon ma Lily désolé de te le dire mais tu es irrécupérable toi et l'équilibre c'est pas ça!

    Lily: Ben oui je le savais ça, au moins tu me crois maintenant!

    Arielle: Arielle*rire* oui je te crois! Pas trop de mal?

    Chapitre 55:

    Lily: Non, je vais simplement avoir une centaine d'ecchymose ce soir, mais pas de mal!

    Arielle: On arrête là pour aujourd'hui?

    Lily: Oui je crois que ça serait plus raisonnable. Si on allait prendre un granité?

    Chapitre 55:

    Lily: Je t'en prépare un?

    Arielle: Non merci pas pour l'instant.

    Chapitre 55:

    Après que Lily eu engloutit son granité les filles étaient allées jouer à un jeu plus calme et surtout moins dangereux le jeu du fer à cheval! Le soleil commençait à doucement se coucher. La journée avait vite passé.

    Chapitre 55:

    Le soir était déjà tombé alors qu'elles jouaient encore prise dans le jeu amusant, mais tout de même compliquer à viser.

    Lily était en train d'encourager Arielle lorsqu'elle vit arriver Tristan vers elles.

    Lily: Hello Tristant quelle bonne surprise!

    Tristan: Hello Lily on s'amuse?

    Lily: Oui c'est trop marrant ce jeu. Dis-moi fit-elle mine d'être fâché. Tu ne devais pas me rappeler depuis l'autre jours? J'attends toujours ton coup de fil!

    Tristan: Oui je sais, j'ai voulu, mais avec les exams les révisions je n'ai pas eu une seconde à moi. Je suis pardonné?

    Lily: Huuuum laisse-moi réfléchir... Okay je te t'excuse, mais il faudra tout de même te faire pardonner!

    Tristan: Et pourquoi pas venir ce soir au bowling?

    Lily: Oh oui le bowling! J'ai toujours eu envie d'essayer! Arielle tu viendras aussi? On va bien s'amuser!

    Arielle qui n'avait pas osé s'approcher et interférer dans leur conversation s'approcha.

    Arielle: Je ne voudrais pas vous déranger...

    Lily: Oh mais tu ne nous dérange pas n'est-ce pas tristan?

    Tristan: Heu...Oui si tu veux ton amie peut venir, pourquoi pas...

    Lily: Oh mais quelle tête en l'air je fais! Je ne vous ai pas présenté! Vous devez vous connaitre en plus. Tristan tu te rappelles d'Arielle Perroquet? Elle était avec nous à Sunlit. Arielle c'est Tristan Chocolate!

    Chapitre 55:

    Arielle: Bien sûr que je me souviens de toi. Bonjour Tristan.

    Tristan: Arielle! Qu'elle surprise de te retrouver ici!

    Arielle: Oui je suis venue sur la métropole n'ayant pas de fac à Sunlit... Contente de te revoir Tristan...

    Lily: Alors c'est ok pour ce soir on se donne rendez-vous à quelle heure?

    Tristan: Vers 21 heures?

    Lily: A ce soir alors!

     


    20 commentaires